Prêt travaux : conservez bien vos justificatifs d’achat !

Obtenir un prêt travaux permet de financer la majeure partie du montant des travaux pour réaliser une rénovation réussie de la maison, il faut néanmoins s’adresser aux organismes adaptés pour bénéficier du meilleur taux de crédit à la consommation et pour pouvoir demander une liste de documents à fournir.

Quelques prêts accordés pour les travaux

Le financement choisi par l’emprunteur définit le taux prêt travaux et il existe deux sortes de prêts : le prêt à taux fixe avec un taux qui ne change pas jusqu’à l’échéance du remboursement du prêt et le prêt à taux variable, qui est modifié annuellement et pouvant être influencé par la conjoncture économique.

L’Eco Prêt à Taux Zéro ou éco-PTZ est un prêt particulier accordé par l’Etat dont le taux d’intérêt est nul, il peut est accordé lors de l’acquisition d’une habitation accompagné de travaux en plus de financer ces derniers. Cependant, le propriétaire ne peut pas utiliser son logement comme local professionnel ou commercial avant d’avoir remboursé la totalité du prêt.

Le crédit personnel et prêt immobilier sont généralement proposés par le banques et peuvent financer les travaux de rénovation avec un montant ne dépassant pas 75 000 €, remboursable sur 10 ans. Les prêts par organisme tel l’Agence National de l’Habitat ou Anah sont destinés généralement aux particuliers dont les revenus restent modestes mais ils sont influencés fortement par la localisation géographique du demandeur.

Les documents à fournir

Les justificatifs de prêt travaux sont généralement divisés en 3 types : les documents personnels du demandeur incluant le justificatif officiel d’identité ainsi que le justificatif de domicile récent. Ensuite les pièces englobant les justificatifs financiers à savoir, le relevé d’identité bancaire, les derniers bulletins de salaires et avis d’imposition. Le dernier type de document à fournir est lié directement aux travaux et intègre les bons de commandes, les devis réalisés par les entreprises et les factures relatifs aux travaux.

Il faut remarquer que la liste de pièces justificatives varie significativement en fonction de l’organisme envers qui le demandeur a effectué un prêt en plus de l’entreprise prenant en charge les travaux possédant également ces exigences. Si les particuliers font un emprunt à 2, chacun doit fournir ces justificatifs.

Conserver les justificatifs

L’ensemble des documents à fournir lors d’une demande doit être conservé dans le cas où l’organisme relance une demande de pièces complémentaires et tout dossier incomplet ne sera en aucun cas validé. Ces derniers peuvent aussi demander des justificatifs de travaux tel les factures prouvant l’honnêteté du particulier.

Peut-on utiliser un prêt personnel pour financer des travaux ?
Pourquoi parle-t’on de prêt étudiant garanti par l’Etat ?