Publié le : 21 juin 20194 mins de lecture

L’assurance de prêt immobilier permet de couvrir le paiement d’un prêt en cas de sinistres comme l’invalidité, perte d’emploi ou décès de l’emprunteur. Sa souscription requiert des conditions plus strictes.

Pourquoi souscrire une assurance emprunteur ?

L’obtention d’un financement d’un projet immobilier par un fumeur devient plus difficile, à cause de l’assurance emprunteur qui lui sert de garantie. La souscription d’une assurance de prêt immobilier est obligatoire. Généralement, les établissements bancaires proposent à l’emprunteur des compagnies d’assurances. L’emprunteur a malgré cela un choix. Il peut opter pour une autre assurance de prêt alternative qu’il juge plus fiable et moins coûteuse. Ainsi, si vous êtes fumeur, prenez le temps de comparer les différentes offres d’assurance emprunteur proposées par les compagnies d’assurances.

Les fumeurs paient le double

La prime d’assurance immobilière pour fumeur est deux fois plus élevée que pour un ménage non-fumeur. Cette majoration importante est liée au fait que les risques sont plus élevés pour ceux qui consomment le tabac. En fait, la tarification varie selon l’étendue des risques. Elle nécessite la soumission d’une déclaration d’état de santé. Comme son nom l’indique, ce document détaille toutes les questions relatives à l’état de santé de l’assureur. L’assuré doit le remplir avec soin et surtout avec honnêteté sous peine de sanctions judiciaires et financières. En principe, les vapoteurs sont groupés parmi les fumeurs. Elle considère non-fumeur les personnes qui ont cessé de fumer depuis plus de deux ans. L’assureur peut imposer d’autres tests médicaux en fonction du montant du prêt.

Dois-je déclarer mon statut de fumeur ?

L’assurance vérifie alors si le souscripteur possède un statut de fumeur. Toutefois, si vous décidez d’arrêter de fumer, vous avez la possibilité de demander une révision de votre contrat d’assurance emprunteur. L’assureur peut valider votre demande sous réserve de passer un test de nicotine et de fournir une attestation sur l’honneur. Ce test justifie le taux de nicotine dans votre sang. Au contraire, si l’assuré devient fumeur, il devra prévenir son assureur. Les fumeurs occasionnels peuvent également jouir d’un tarif moins coûteux. La violation de ces règles entraîne des conséquences non-négligeables. L’assuré qui se permet de faire une fausse déclaration s’expose à une résiliation du contrat d’assurance immobilier dans dix jours, voire même une plainte devant les autorités compétentes. Par ricochet, l’établissement bancaire pourra exiger le paiement immédiat du capital qui reste à rembourser. En cas de sinistres à l’instar d’une intoxication lié aux tabacs, l’assuré ne bénéficie plus de couverture en cas de fausse déclaration.