Quels sont les frais bancaires associés à un compte courant ?

La majorité des banques proposent actuellement un compte courant pour effectuer des transactions financières et détenir une carte bancaire. Avoir un compte bancaire n’est pas totalement gratuit. Cela induit des frais, rien que pour l’activation et la conservation du compte. À ce propos, les études menées par les institutions ont pu montrer qu’un consommateur moyen peut dépenser en moyenne près de 150 euros de frais de banque par an. Cela dit, quels sont les différents frais de banque associés à un compte courant.

Les frais de tenue de compte

Avant de parler de frais bancaires, il s‘avère être important de mettre le point sur ce qu’est un compte courant. Il s’agit d’un compte bancaire personnel ou collectif détenu par un particulier ou professionnel, une personne physique ou morale et qui sert généralement à recevoir de l’argent, à effectuer un virement, à régler les achats, etc. Cela dit, les frais de tenue de compte correspondent aux frais que la banque prélève pour la gestion de votre compte. Pour un compte courant actif, ils sont en moyenne évalués à 20 euros par an. Alors que les frais de gestion pour un compte inactif sont plafonnés à 30 euros par an. Cependant, il est possible de réduire au minimum, voire de supprimer les frais de tenue de compte. Pour ce faire, il vous importe de choisir d’ouvrir un compte courant auprès d’une banque en ligne.

La cotisation de carte bancaire

La majorité des cartes bancaires que vous utilisez au quotidien sont en général éditées par les grandes firmes internationales comme American Expresss, MasterCard, etc. Dans ce sens, les banques doivent à ces dernières un certain montant d’argent à titre de rémunération. Cette dernière qui est en partie prélevée à partir du compte courant des consommateurs à chaque opération financière utilisant la carte. Cette somme due correspond alors à la cotisation de carte bancaire qui fait partie à part entière des frais bancaires dans un compte courant. À part cela, la cotisation de carte bancaire sert aussi à financer les services annexes associés à votre compte courant, à l’exemple de l’assurance, les services d’assistances, etc. Suivant le type de carte bancaire, la cotisation peut coûter de 30 à 150 euros par an.

Les frais bancaires dus aux incidents de paiement

Les incidents de paiement font référence à une situation dans laquelle un mouvement ou une transaction financière ne peut être effectué. Il en est par exemple le cas du chèque sans provision, du rejet de prélèvement, du compte à découvert, etc. À chaque type d’incident de paiement correspond un frais bancaire approprié. Ainsi, il existe le taux de découvert autorisé ou non autorisé qui s’applique à la somme du découvert. La lettre d’information pour compte débiteur non autorisé qui s’élève en moyenne à 20 euros. En outre, il y a également la commission d’intervention facturée dès lors qu’un règlement de compte provoque le dépassement du découvert autorisé, etc. Bref, les frais bancaires prélevés dans le cadre des incidents de paiement peuvent s’accumuler rapidement. Il vous appartient alors de les éviter à tout prix ou du moins de les réduire au minimum.

Agios : nos conseils pour les éviter
Peut-on se passer d’un compte-joint lorsque l’on vit ensemble ?