Les taux d’intérêt ont baissé, comment renégocier son prêt immobilier ?

De manière théorique, les emprunteurs dont les prêts souscrits possèdent un taux supérieur à 2,4 % devraient réaliser une renégociation de prêt immobilier pour faire une importante économie. L’opération est financièrement intéressante uniquement lorsque l’on constate au moins un point d’écart entre le taux actuel et le taux obtenu après négociation. La raison est que la renégociation coûte de l’argent. Elle est d’environ 3 % du crédit restant à payer.

Bénéficier de la baisse des taux d’intérêt

Le taux de crédit immobilier poursuit sa diminution depuis 2008. En 2016, on a constaté un record sur la baisse du taux d’intérêt en France. Cette diminution significative profite aux acquéreurs. Ainsi, un emprunteur qui a acheté son bien immobilier avant 2016 bénéficie de nombreux avantages à procéder actuellement à la renégociation du crédit. L’opération profite à de nombreuses personnes, à tel point que plus d’un tiers des dossiers envoyés auprès des établissements bancaires concerne une renégociation ou une restructuration de crédit.

La renégociation du taux d’un prêt immo attire plusieurs emprunteurs. Selon la nature du dossier, l’emprunteur peut bénéficier d’une réduction de la durée de remboursement du crédit tout en bénéficiant des mensualités constantes. Cette démarche réduit la durée de remboursement et/ou les mensualités. Suite à la renégociation, on bénéficie d’un impact sur le montant global du prêt. Trouvez la meilleure formule en ayant recours à une simulation de crédit immobilier en ligne.

Procéder à la renégociation du prêt immobilier en contactant l’établissement prêteur

Il est vivement recommandé de commencer la démarche de renégociation de crédit en contactant l’établissement prêteur. En cas d’acceptation, il s’agit de la démarche la plus simple et la plus économique. La raison est que la renégociation touche les conditions du crédit sans avoir à souscrire un nouveau prêt.

Cette démarche évite les pénalités liées au remboursement anticipé. L’emprunteur n’a pas à s’acquitter de frais de souscription d’une nouvelle garantie comme une hypothèque ou un cautionnement. De plus, il n’aura pas à payer de nouvelle assurance.

Conditions nécessaires pour renégocier un prêt immobilier

Les emprunteurs qui ont une situation bancaire et personnelle stable peuvent entamer une demande de renégociation d’un crédit immobilier. Ils doivent dans ce cas contacter leurs banques ou un établissement bancaire concurrent. La renégociation entraîne l’actualisation de la situation de l’emprunteur. Il devra justifier ses revenus ainsi que ses charges.

Quand il s’agit de souscrire un rachat de crédit auprès d’une nouvelle banque, la personne endettée doit respecter le taux d’endettement ainsi que le reste à vivre. L’établissement financier s’assure que les mensualités du crédit soient conformes aux revenus de l’emprunteur avant de valider la restructuration du crédit. Pour trouver la meilleure offre, on peut recourir à une simulation de crédit immobilier.

Acheter sur plan : les avantages et les inconvénients de la vente en VEFA
Tableau d’amortissement : les clés pour bien le comprendre